Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

convention collective, droit du travail, salaires, contrats CDI et CDD...
Répondre
Messages : 17
Enregistré le : mar. 25 août 2020 - 0:04

Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Bonjour

Je souhaiterais savoir ce que dit la convention collective dans le cas où je me retrouve sans pass sanitaire.
En gros, je ne souhaite pas faire la 3ème dose de rappel. Mon QR Code sera désactivé fin février (quelle horreur de parler ainsi :-| :-? ) .
Mon employeur peut-il me licencier ? Ou me suspendre ?

Merci pour votre éclairage à ce sujet :)
Messages : 914
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Si ça n’a pas changé c’est suspension sans licenciement non ?
J’étais moi aussi hostile au principe d’une troisième dose si rapidement, puis j’ai regardé les stats d’hospitalisation et ça m’a convaincu. Faut pas se faire vacciner pour obéir au gouvernement, il faut le faire pour les soignants et l’hôpital.
Messages : 5
Enregistré le : jeu. 16 nov. 2017 - 11:57

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Normalement c'est suspension de contrat, ça ne peut pas être un motif de licenciement.

Je suis dans le même cas que toi, mon passe sera désactivé mi-février. Perso j'essaye de voir avec ma direction si c'est possible que je ne fasse que des tâches qui ne soient pas en contact du public, quitte à passer sur un temps partiel.
Messages : 914
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Des infos ici : https://travail-emploi.gouv.fr/le-minis ... -certaines
(Sous réserve que ces dispositions ne soient pas changées avec le texte sur le pass vaccinal)
Messages : 210
Enregistré le : lun. 13 juil. 2015 - 17:06

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Ou alors, faut chopper la covid (mais bon, c'est un peu comme le vaccin, ce n'est pas complètement sans risque...).

A voir avec les nouvelles dispositions, mais il semble bien que du moment qu'il n'y a pas contact avec le public, c'est jouable et le coup du temps partiel ben, je vous avoue y avoir pensé si notre salariée ne souhaitait pas continuer le traitement.

Et Rappa, on ne se "vaccine" pas pour sauver les soignants ou l'hôpital. Si c'était le cas, il ne faudrait plus dépasser le 50 en voiture (idée sans doute à creuser pour d'autres raisons), faut plus bricoler chez soi, faire gaffe à ne plus trop manger, ne plus fumer, éviter de traverser les rues et même là, tu ne les aidera pas parce que leur nombre diminue en même temps que la population augmente et vieillie.
Donc, la soluce serait plutôt de se flinguer dès qu'on sent que ça ne va plus trop bien (et de faire en sorte de tomber directement dans le bon trou sans autre intervention qui pourrait scandaleusement couter de l'argent à la collectivité).
On se traite pour soi si on pense qu'on y a interêt, ce n'est pas un acte altruiste.

Bon courage à celles et ceux qui ne se soumettent pas ou plus (même si au final, ça reste un choix personnel) et mes amitiés à tout le monde.
Messages : 4122
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

…ce n'est pas un acte altruiste.

Bah si, justement, c'est un peu le principe des vaccins : on ne se traite pas, on se prémunit, un peu pour soi et beaucoup pour les autres.

Choisir de ne pas voir les conséquences de ses actes sur les autres ne relève pas de la liberté.

Il y a probablement quelques cas d'accidents de la route où il est préférable de ne pas mettre sa ceinture de sécurité.
Pour autant, est-ce que vous encouragez tout le monde à ne pas boucler la ceinture ?

Non. Car le rapport bénéfice/risque est largement en faveur de la ceinture.
Messages : 65
Enregistré le : sam. 6 juil. 2013 - 2:45

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Stef89 a écrit : sam. 22 janv. 2022 - 21:43 Ou alors, faut chopper la covid (mais bon, c'est un peu comme le vaccin, ce n'est pas complètement sans risque...).

A voir avec les nouvelles dispositions, mais il semble bien que du moment qu'il n'y a pas contact avec le public, c'est jouable et le coup du temps partiel ben, je vous avoue y avoir pensé si notre salariée ne souhaitait pas continuer le traitement.

Et Rappa, on ne se "vaccine" pas pour sauver les soignants ou l'hôpital. Si c'était le cas, il ne faudrait plus dépasser le 50 en voiture (idée sans doute à creuser pour d'autres raisons), faut plus bricoler chez soi, faire gaffe à ne plus trop manger, ne plus fumer, éviter de traverser les rues et même là, tu ne les aidera pas parce que leur nombre diminue en même temps que la population augmente et vieillie.
Donc, la soluce serait plutôt de se flinguer dès qu'on sent que ça ne va plus trop bien (et de faire en sorte de tomber directement dans le bon trou sans autre intervention qui pourrait scandaleusement couter de l'argent à la collectivité).
On se traite pour soi si on pense qu'on y a interêt, ce n'est pas un acte altruiste.

Bon courage à celles et ceux qui ne se soumettent pas ou plus (même si au final, ça reste un choix personnel) et mes amitiés à tout le monde.
Si encore c’était un vrai vaccin, pourquoi pas :lol:
Mais on le sait tous, nos élites sont gentilles, veulent notre bien et sont tous vaccinés… pas vrai ? :)
Ensemble, combattons ce gros méchant virus
Messages : 914
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Stef89 a écrit : sam. 22 janv. 2022 - 21:43 Et Rappa, on ne se "vaccine" pas pour sauver les soignants ou l'hôpital. Si c'était le cas, il ne faudrait plus dépasser le 50 en voiture (idée sans doute à creuser pour d'autres raisons), faut plus bricoler chez soi, faire gaffe à ne plus trop manger, ne plus fumer, éviter de traverser les rues et même là, tu ne les aidera pas parce que leur nombre diminue en même temps que la population augmente et vieillie.
Donc, la soluce serait plutôt de se flinguer dès qu'on sent que ça ne va plus trop bien (et de faire en sorte de tomber directement dans le bon trou sans autre intervention qui pourrait scandaleusement couter de l'argent à la collectivité).
On se traite pour soi si on pense qu'on y a interêt, ce n'est pas un acte altruiste.

Bon courage à celles et ceux qui ne se soumettent pas ou plus (même si au final, ça reste un choix personnel) et mes amitiés à tout le monde.
Sophismes puérils.
Je ne tiens pas à me lancer dans un débat pro/anti, mais je suis contre toute forme d'obligation et contre ce pass vaccinal (tout comme j'étais contre le pass sanitaire). C'est un geste qui doit rester volontaire et réfléchi.

J'espère que nos collègues concernés pourront conserver leurs contrats de travail et trouver un compromis avec leurs employeurs pour adapter leurs postes (a priori oui puisque les dispositions ne semblent pas avoir changé entre pass sanitaire et pass vaccinal).

Bon courage à toutes et à tous pour cette période toujours difficile et qui risque de durer encore un moment.
Messages : 4122
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Alors arrêtez de confondre vos opinions sur les « gouvernants » avec les données factuelles.

Bien sûr qu'on peut douter des « gouvernants » et de leurs méthodes ou idées.

On ne peut pas douter des malades ou de l'état du système de santé.
Messages : 879
Enregistré le : ven. 26 oct. 2007 - 14:37

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Merci Cœur Noir. Un peu de bon sens, ça fait du bien...
Messages : 65
Enregistré le : sam. 6 juil. 2013 - 2:45

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

proj a écrit : dim. 23 janv. 2022 - 15:27 Merci Cœur Noir. Un peu de bon sens, ça fait du bien...
Le bon sens ça va faire bientôt 2 ans qu’on ne l’a plus vu, le titre du topic étant à lui seul la représentation du délire actuel
Messages : 18
Enregistré le : dim. 26 déc. 2021 - 16:32

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Le bon sens ça va faire bientôt 2 ans qu’on ne l’a plus vu, le titre du topic étant à lui seul la représentation du délire actuel


07534 07534
Messages : 210
Enregistré le : lun. 13 juil. 2015 - 17:06

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Il serait maintenant interessant de voir comment Chester et CeciliaE vont regler leur probleme. N'hésitez pas à nous tenir au jus.

...et par ailleurs...
rappa a écrit : dim. 23 janv. 2022 - 10:45 Je ne tiens pas à me lancer dans un débat pro/anti, mais je suis contre toute forme d'obligation et contre ce pass vaccinal (tout comme j'étais contre le pass sanitaire). C'est un geste qui doit rester volontaire et réfléchi.
Bien d'accord avec toi sur ces 2 phrases.
Coeur Noir a écrit : sam. 22 janv. 2022 - 22:31 Bah si, justement, c'est un peu le principe des vaccins : on ne se traite pas, on se prémunit, un peu pour soi et beaucoup pour les autres.
003654 En restant factuel, on peut donc en déduire que c'est un vaccin qui ne suit pas le principe des vaccins alors (mais ça ne veut pas dire que ça ne sert à rien pour les personnes traitées).
Messages : 4122
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

En restant factuel, on peut donc en déduire que… ce n'est pas prudent d'asséner des opinions sur des sujets ( scientifiques ) qu'on ne maîtrise pas : elle est longue, l'histoire des vaccins, ceux contre le covid ne font qu'y ajouter une page.

Je ne sais pas à quoi tu penses en prétendant qu'ils ne fonctionnent pas, la contagion ? Alors relis l'histoire du vaccin contre la poliomyélite, obligatoire depuis … longtemps.
Messages : 63
Enregistré le : sam. 18 avr. 2020 - 17:05

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Ceux qui se vont se tester pour savoir s'ils ne sont pas malades feraient bien d'aller au cimetière pour voir s'ils ne sont pas morts ! 1353
Répondre